La visite de mon frère nous a donné l’occasion d’aller voir Pamukkale ou si on traduit en français: le château de coton.

Sa roche blanche formée avec le calcaire lui a donné son célèbre nom. L’eau des sources thermales, chargée en calcaire, qui s’écoule naturellement sur la pente a créé plein de petites cuvettes (Selon les scientifiques: Tufières) en laissant le calcaire en chemin. Le plus intéressant dans l’histoire, c’est que l’eau est chaude (jusqu’à 45°) et avec sa puissance dans le petit canal ça devient un massage relaxant concurrençant tout nos salons. Il y a pas mal de monde la journée, mais le soir c’est presque désert. C’est un moment super relaxant duquel j’ai du tirer mon frère qui ne s’en lassait pas de peur que l’entrée ferme. Une fois en bas on a appris que ça restait ouvert 24h/24…  Si seulement on l’avait su avant de venir…

Pamukkale, c’est aussi un site archéologique en haut. Bien sur je ne parle pas de l’hotel qui détourne presque toute l’eau au détriment des réelles cuvettes qui sont maintenant presque toutes vides… Je parle de l’ancienne citée Hiérapolis (Ville sainte). Créée par les Pergames, elle a été agrandie par les romains et ce sont leurs ruines qu’on trouve principalement tel que le grand théâtre, la porte de Domitien avec ses 3 grandes arches qui mène au temple et au théâtre ou une nécropole prise dans les sédiments comme dans de la neige. Selon la légende, Cléopatre se serai baignée une foi dans la piscine toujours en activité puis aurai fait transporter l’eau jusqu’à Rome.

Au niveau pratique : entrée 20tl, musée ajouter 7,5tl, piscine ajouter 30tl, par personne donc auatnt dire qu’on s’est limité à l’entrée…